Notices historiques sur la ville de Limoux & De l'antiquité de la ville de Limoux – F.-H. Fonds-Lamothe

Notices historiques sur la ville de Limoux & De l'antiquité de la ville de Limoux – F.-H. Fonds-Lamothe Visualizza ingrandito

3991

      Selon l'opinion des historiens et des géographes, la ville de Limoux ne daterait que du Xe siècle, mais des monuments découverts depuis peu lui assignent une antiquité reculée. Les faire connaître, c'est ajouter un élément nouveau à l'histoire si riche de notre province ; c'est élever notre ville industrielle au rang d'ancienneté de nos principales cités. 

      Sise sur les deux rives de l'Aude et principalement sur la rive gauche, elle forme, de ce côté, comme deux parties disparates que divise une ligne à peu près droite partant du pont-neuf, longeant le côté méridional de la place du Marché pour aboutir à la porte de la Goutine. La partie du midi n'offre que des rues tortueuses, étroites et nombreuses, tandis qu'au septentrion les rues sont larges, longues, tirées au cordeau et parallèles : évidemment il y a là deux origines.
      Cette induction peut être étayée de documents historiques. D'après un acte de l'année 1150, le bourg de Limoux existait incontestablement ; mais un château existait aussi sur une colline voisine ; et lorsque, après la prise de Carcassonne en 1209, Simon de Montfort fut devenu le seigneur de la contrée, il contraignit les habitants du château à venir s'établir dans la plaine, et c'est alors que la ville s'agrandit.

Ouvrage de F.-H. Fonds-Lamothe de 1838
Texte ressaisi, corrigé et augmenté d'un index complet

Collection Histoire & Patrimoine
180 pages
ISBN : 978-2-37092-046-1

Prezzo con IVA

0,00 €